Kalimera, Santorini

 

Le village d’Oia, vu depuis la terrasse de notre chambre

 

 

La première fois que je suis allée en Grèce, j’avais tout juste dix huit ans, je venais de réussir ma première année de droit et mon amie Eva (Efstasia en grec) nous avait invitées avec une autre copine de fac à découvrir son pays.

C’était en août 2004, en plein pendant les Jeux Olympiques et j’ai le souvenir de vacances épuisantes sous une chaleur inouïe.

Avec le recul, je ne pouvais rêver mieux que de découvrir la Grèce entourée d’Eva et de ses amis, mais sur le coup, le rythme de vie grec m’avait littéralement assomée.

Nous avions d’abord atterri à Athènes avant de partir pour Paros très tot le lendemain matin : j’avais découvert pour la première fois les Cyclades, les villages blancs et bleus, la mer transparente mais aussi les siestes successives en journée et la fête jusqu’au petit matin.

Puis, nous avions regagné Athènes et à cette occasion visité la ville vidée de ses voitures et habitants (JO obligent…) avant de nous diriger vers le Péloponnèse.

J’ai souvenir de journées longues et de banquets mémorables le soir; dans la famille de mon amie, personne ne mangeait ni ne vivait la journée en plein été mais dès le soir, le dîner était servi et ce jusqu’à 3/4 heures du matin.

J’avais ainsi quitté la Grèce bronzée, délestée de 3 kilos et complètement vidée.

Cett semaine, c’est de Santorin dont je vais vous parler et des vacances parfaitement calmes, reposantes et magnifiques que j’ai pu y passer.

Kalimera !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s