Fantasmer, c’est bon pour la santé (si)

mg_9441enfuse2-soria-1024x682
Crédit photo : http://www.mltr.fr

Mon fantasme du moment est pratiquement inavouable. Il révèle la part la plus sombre de mon être et me fait passer pour un monstre d’égoïsme auprès des miens.

Mais bon, voilà, après 9 mois de grossesse + 15 mois de mon fils adoré, je n’ai qu’une envie : faire mes valises et prendre la poudre d’escampette.

Oh, pas toute la vie, soyons clair ! Juste quelques heures, le temps d’un week-end  solo. Par « solo » j’entends no kids, no husband, nobody quoi. Seulement les copines et moi même.

Un week-end entier à ne penser qu’à moi, à ne me soucier de rien ni de personne, à manger à 16h si cela me chante et à faire la grasse mat’ ce qui ne m’est plus arrivée depuis des mois.

Un week-end sans horaires où je ne me transformerais pas en général d’infanterie en mode 7h30 = debout, 9h03 = marché, 11h45 = repas et ainsi de suite jusqu’à 20h15=dodo.

Un week-end sans « qu’est ce qu’on mange » (RIEN), « qu’est ce qu’on fait« , « je m’ennuie » et « non, on ne va pas monter les escaliers pour la 237eme fois de la journée« .

Oh bien sûr ils vont me manquer au bout de quelques minutes. Bien sûr ils sont ce que je chéris le plus au monde. Bien sûr je ne regrette pas une seconde ma vie actuelle même si le rythme est si intense que je m’écroule lamentablement à 22h tous les soirs.

Mais, n’en déplaise aux mères parfaites que l’on voit ça et là sur Instagram, j’ai envie et besoin de SOUFFLER et de faire une pause.

De retrouver une petite vie de célibataire pour deux jours (et Dieu sait que j’en ai profité, avant, de mon célibat).

Et tant qu’à faire, pour que ce week-end fantasmé se transforme en rêve réalisé, j’irais passer deux jours à Molitor parce que quand y’a de la gêne, y’a pas de plaisir.

Tout ça, c’est de la faute de Lili et d’Anne qui en ont si bien parlé sur leurs blogs et Instagram respectifs. Alors je guette la prochaine offre de Voyages privés (car il faut malgré tout rester terre à terre et que mon petit trip égoïste ne doit pas trop entamer le budget familial) en pensant au SPA Clarins, au lit king size et au brunch de l’hôtel.

Et rien que de penser à tout cela, j’ai un sourire sur les lèvres immédiat.

Fantasmer, c’est très très bon pour le moral.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s